Si, durant votre visite, vous apercevez, à l'intérieur de l'enceinte, une personne paraissant avoir la tête prise dans un carcan, il vous faut en inférer qu'elle le porte volontairement. Inutile de chercher à le lui retirer. Inutile aussi de chercher à faire dire au mot liberté autre chose que ce que la Citadelle en dit, puisque ce serait se tromper, et rien n'est utile que la rectitude des dires.

Afin d'éviter d'éventuels malentendus, vous êtes prié de bien vouloir consulter ici quelques-unes des définitions autorisées par la Citadelle.