L'agent de la Citadelle s'efforce de creuser et de faire creuser des galeries garantissant un maximum de sécurité. Puis, posté en quelque chambre souterraine, les paupières lourdes, il s'aplatit ; il écoute le silence sourd des espaces fortifiés ; à la surface, flotte une rumeur vague, vite estompée ; enfin, le repos parfait.

Mais, l'idée vient, que quelqu'un, quelque part, circule sans matricule ; que quelqu'un, quelque part, produit au jour des partitions non alignées.

Et si les ressorts à double détente du dispositif s'étaient entremêlés lors de la fermeture de la boîte ?

Poursuivre