Ils ne comprennent pas les applications du logiciel, ceux qui remettent en question la règle d'appropriation dont il vous sera parlé plus tard dans la visite.

C'est comme s'ils demandaient à la Citadelle de prouver son innocence à partir de leurs critères spécieux de visiteurs inexpérimentés comme l'éphémère au petit matin dans les affaires qui importent. Or on ne peut pas juger de la Citadelle de l'extérieur. Ensuite, d'un point de vue interne, c'est la partie et non le tout qui, par définition, est susceptible de former des partitions non alignées. Et telles sont les résolutions du conglomérat.

De la règle d'appropriation susmentionnée se déduit facilement notre existence nécessaire. Certes, le fondement de la Citadelle se déroberait si... ― mais laissons-là ces fictions complaisantes.

Poursuivre