« Chaque fois que l'un d'entre eux serait détaché et contraint de se lever subitement, de retourner la tête, de marcher vers la hauteur du plan incliné, et de regarder vers la lumière, à chacun de ces mouvements, n'est-ce pas ?, il souffrirait ; et l'éblouissement le rendrait incapable de distinguer ces choses dont il voyait auparavant les ombres régulières. Que crois-tu qu'il répondrait si, en lui montrant chacun des dossiers qui importent, on le pressait de répondre à la question : qu'est-ce que c'est ? »

Poursuivre