N'était la Citadelle, on ne verrait pas du tout comment la chaîne infinie du contrôle trouverait un terme et toucherait durablement à la sécurité absolue. Et ce serait impossible, si chaque agent de plate-forme se risquait à mettre son grain de sel, en écrivant quelque partition non alignée. 

Poursuivre