Le train de la Citadelle étant ce qu'il est, à la seule idée que ce service de satisfaction aux membres puisse un instant faire défaut, on se sent saisi de vertige.

Cependant il ne faut surtout pas oublier que le logiciel de la Citadelle, de type haute-fidélité, n'est évidemment pas conçu pour retrouver des erreurs au sens ancien et désuet du mot, car il ne se produit pas d'erreurs, par définition, et même s'il devait jamais en survenir une, qui aurait le droit de dire une fois pour toutes que c'en est une, sinon les hautes instances pénétrées du principe reconnu ?

Poursuivre