11. Qu’on descende ou qu’on monte, je n’ai jamais compris pourquoi on pouvait se plaindre de la Répétition. La Répétition est prévisible et c’est seulement grâce à cette Prévisibilité qu’il nous est possible de vivre paisiblement et en toute sécurité. Moi qui monte et qui viens tout juste de tourner un coin de l’Escalier, je sais qu’il me reste douze marches à monter avant d’atteindre le prochain coin. Quand j’aurai tourné ce coin, il me restera encore douze marches à monter avant le prochain. Et ainsi de suite… N’est-ce pas rassurant de vivre dans un monde parfaitement réglé, où rien n’est laissé au Hasard ? Ceux qui se plaignent de cet ordre ne savent pas l’apprécier et ne connaissent rien de ce qu’ils souhaitent. Ils souhaitent le Désordre, le Chaos, l’Imprévisible, l’Incertitude, qui sont tous, comme nous le savons bien, nocifs au développement de l’individu et à la vie en société. Ces grands enfants vont même jusqu’à s’opposer à l’Ordre de l’Univers, le seul Ordre possible puisqu’il est. Mais ce ne sont que des enfantillages : ces révoltés ne peuvent pas être sérieux. Devant l’Imprévisible, ils seraient les premiers à être pris d’angoisse. Les avez-vous bien observés depuis la bagarre ? Ne sont-ils pas plus sombres, plus angoissés ? N'entendez-vous pas leurs murmures et leurs lamentations ?

Laissons-leur souhaiter l’Imprévisible car cela ne changera rien à l’ordre de l’Univers. Mais une chose m’inquiète : dans un Univers parfaitement ordonné comme le nôtre, comment est-il possible qu’on puisse en venir à désirer le Désordre ? Cela ne me semble pas prévisible, sans que cela nie pour autant l’Ordre du monde. Mais si le principe de base de l’Univers est l’Ordre, comment peut-il tolérer en son sein une telle manifestation du désordre ? Faudrait-il au contraire y voir une manifestation de l'Ordre et considérer que le désir du Désordre et de l’Imprévisible est prévisible ? Il faut bien reconnaître que les choses sont ainsi et admettre que le désir du contraire puisse naître de l’état du monde, car la seule autre hypothèse possible est irrationnelle puisque contradictoire. Effectivement, si l’on suppose que le désir d’Imprévisibilité est contradictoire à l’Ordre du monde, il faut admettre un second principe fondateur et explicatif du monde, c’est-à-dire le principe d’imprévisibilité, principe qui devrait côtoyer le principe plus généralement admis de Prévisibilité et d’Ordre. Comment tolérer une telle absurdité ?

Il faut donc me résigner à entendre les plaintes de ces révoltés et à les voir s'agiter, car il est conforme aux Lois de l’Univers que l’ordre engendre le désir du Désordre. Si seulement ils pouvaient savoir que le Désordre qu’ils demandent, si on le leur donnait, n’éveillerait en eux que le désir de l’Ordre  J'espère, aussi bien pour moi que pour eux, que cet incident leur a appris à estimer un peu plus l'Ordre et la Répétition.

 

 

TOus