18. Nous descendons toujours, sans jamais arriver à destination. Sommes-nous à ce point méprisables, mesquins et petits ? Que nous continuions éternellement à descendre, indépendamment de notre position actuelle, n’est-ce pas là la preuve irréfutable de notre infériorité ? Celui qui cesse de descendre et qui trouve enfin sa place, c’est-à-dire la position qui lui revient de droit, qu’il doit occuper, qui est la sienne, est déjà supérieur à nous, qui avons notre place dans la chute. Rien ne semble trop bas pour nous, et c’est pourquoi il nous faut toujours descendre. Quoi qu’en disent certains des nôtres qui refusent de se reconnaître pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire les rebus de la Création, c’est là notre destinée, et il faut nous y conformer, sans quoi l’Ordre de notre monde risque d’en être troublé.

Heureusement, il n’y a pas seulement des monstres comme nous, le Créateur ayant bien voulu nous faire voir notre contraire, ceux qui montent toujours, pour éclairer notre vie qui serait sinon seulement faite de ténèbres et d’ombres. Ces êtres, dont la grandeur et la noblesse sont infinies, ont leur place dans l’ascension, nul lieu ne pouvant convenir à leur vertu. Parfaits, ils doivent nous éblouir, mais ils doivent surtout nous rabaisser, nous faire prendre conscience de ce que nous sommes. C’est pourquoi nous leur devons l’obéissance la plus totale, du moins dans la mesure où cela n’entre pas en conflit avec notre descente. Ce n’est que pour nous punir, pour mettre à l’épreuve notre loyauté et notre soumission qu’il arrive parfois qu’ils nous tentent. Comment un être parfait pourrait-il vraiment vouloir changer de place avec un monstre ? Cela est tout simplement inconcevable !

Résignons-nous donc et descendons, car c’est ce que nous devons faire. La déchéance est ce qui nous convient et rien ne pourrait la remplacer. Soumettons-nous aux ascendants, à ces élus de la Création. Adorons-les. Ce sont là les seuls rayons de soleil qui nous éclaireront et nous réchaufferont. Mais surtout n’oublions pas de descendre !

 

 

Chimères

Descentes

Abandons

Politiques

Tous