19. Regardez-moi cette bande d’automates qui montent ! Ils disent qu’ils sont bien contents de leur statut d’ascendants, mais il suffit de regarder leurs visages pour nous convaincre du contraire. Ils feignent la supériorité sans même y croire ; s’ils y croyaient, ils auraient sans doute une mine plus réjouie. Et si c’est cela être supérieur au sens où ils l’entendent, pour rien au monde je ne voudrais l’être. Mieux vaut être inférieur !

Ne pourrions-nous pas nous attendre de ces grands personnages prétendument supérieurs qu’ils en soient fiers ? Ce n’est justement pas le cas, et toutes leurs tentatives de nous le faire croire tiennent de la farce. En temps normal, quand ils se taisent et essaient de prendre un air grave et hautain pour nous regarder, leurs traits figés nous dévoilent leur véritable nature : ils sont morts et ne sont que des carcasses sans la moindre vitalité. N’allez pourtant pas croire qu’ils sont des charognes ambulantes ; celles-ci empestent, alors que les ascendants sont trop desséchés pour avoir une odeur. Et les charognes ont d’ailleurs plus de vie en elles que ces momies, puisqu’il y a tout un petit monde de larves, de vers et de bactéries s'agitant en elles. Les momies, pour leur part, ne sont bonnes à rien et n’ont qu’à tomber en poussière. Cela ne s’est jamais encore produit, mais j’attends ce moment avec hâte. Ça ne saurait sans doute tarder.

Laissez donc parler ces sinistres personnages, laissez-les agiter leurs mâchoires pour répéter les mêmes balivernes ; ce ne sont que des spasmes, rien de plus. Laissez-les vous fixer du regard et n’ayez pas honte ; ce sera toujours avec des yeux sans éclat qu’ils le feront, avec des yeux qui ne voient plus, s’ils ont déjà vu. Laissez-les se hisser de marche en marche ; ils ne sauraient faire autrement et ces efforts rendent plus imminente leur déshydratation complète.

Alors, s’il est vrai que nous sommes inférieurs, ce n’est sans doute pas à eux que nous le sommes. Si l’on veut que nous nous soumettions, qu’on nous présente une véritable élite et non pas ces cadavres rabougris et poussiéreux. D’ici là, pas question de nous soumettre !

 

 

Politiques

Descentes

Tous