21. La domination des ascendants a assez duré ! Le temps est venu où leur sang doit couler à flots pour laver les injures dont nous avons été victimes ! C’est seulement quand ils auront payé pour leurs crimes qu’une nouvelle société verra le jour, où les descendants vivront en harmonie et en paix.

L’ascendant mérite de mourir ; il doit mourir ; il mourra. Il ne peut en être autrement. Cet être décadent court à sa propre perte ; il ne peut rien y faire, ni nous d’ailleurs, si nous le voulions. Son mépris pour ceux qu’il utilise pour se grandir ne peut que mener à sa perte ainsi qu’à notre révolte. Il nous est par contre possible d’accélérer la venue de la Révolution et l’institution de cet ordre nouveau, où tous seront enfin égaux, où les descendants pourront être fièrement ce qu’ils sont, sans avoir honte de l’être, sans être les victimes de l’oppression ascendante.

L’ascendant a eu sa chance, mais il a refusé d’écouter nos revendications ; il n’a donc qu’à périr. Il a choisi son camp, le mauvais, puisque l’Histoire le réduira en cendres. Délogeons-le du piédestal duquel il nous regarde de haut ; faisons-lui perdre son sourire supérieur et méprisant ; égorgeons-le et jetons-le dans le vide. La véritable Révolution se produira alors et l’Humanité, la seule véritable, celle des descendants, prendra son envol. Alors règnera l’égalité et la justice.

 

 

Politiques

TOUS