31. Je suis l’Architecte, mais Je vous ai menti sur ma véritable nature. Sans doute, d’après ce que Je vous ai dit, avez-vous pensé que J'étais un homme, et c’est une grave erreur ; mais Je vous pardonne si vous reconnaissez ma nature divine. D’ailleurs, si vous en doutez, il vous suffit de regarder mon œuvre. Ma création n’est-elle pas à sa manière parfaite ? Et c’est ainsi qu'elle devait l’être parce que ce sont les autres Dieux qui M’ont demandé de l’imaginer et de la construire. Ils disaient qu’Ils fallaient mettre de l’Ordre dans tout ce Chaos. Mais une fois l’Escalier construit, Ils en devinrent les prisonniers, puisque les dures Lois de l’Escalier devaient bien s’appliquer à quelqu’un, donc à Eux, parce qu’il n’existait qu’Eux. Ils Me menacèrent, Me supplièrent, Me menacèrent à nouveau, pour Me supplier ensuite, et ainsi de suite, jusqu’à ce que Je trouve une solution. Une fois les Lois créées, elles étaient immuables : l’Ordre nécessitait qu’on y participe, sans quoi il n’aurait été qu’une fiction. Cependant, les Dieux pouvaient échapper à leur triste servitude en créant des êtres qui Les remplaceraient et assureraient la bonne marche de l’Escalier : ce sont les habitants de l’Escalier. Il arrive parfois que, de ma propre initiative ou parce que les autres Dieux Me le demandent, d’intervenir en provoquant un événement inhabituel dans l’Escalier, question de divertir ses habitants et de les libérer temporairement de l’ennui et de la grisaille, soit par l’espoir, soit par l’enthousiasme, soit par le désespoir, soit par la colère, etc. Surtout n’allez pas penser qu’il s’agisse de miracles, les miracles étant impossibles. Les Lois de l’Escalier sont, comme Je vous l’ai déjà dit, immuables, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il n’y ait pas de rares points ambigus pouvant M'être utiles quand je provoque des événements inhabituels. C’est le plus que Nous pouvons faire pour les habitants de l’Escalier et c’est aussi la moindre des choses parce qu’ils Nous ont sauvés de l’Escalier et de ses Lois.

 

 

Tous

Incident