31. Je suis l’Architecte, mais Je vous ai menti sur ma véritable nature. Sans doute, d’après ce que Je vous ai dit, avez-vous pensé que J'étais un homme, et c’est une grave erreur ; du moins il en serait ainsi si Je n’étais pas un Dieu clément. Mais Je suis Compassion, Amour, Harmonie, Sérénité, Paix et Justice. Comment pourrais-Je punir votre ignorance, surtout si J’en étais responsable ? Je vous ai trompé, mais Je n’étais pas sérieux. D’ailleurs, si vous doutez de ma véritable nature, divine ou bonne, il vous suffit de regarder mon œuvre. Ma création n’est-elle pas à sa manière parfaite ? Je vois bien que vous ne Me croyez pas, et peut-être avez-vous raison de vous méfier parce que vous ne savez pas tout. Vous vous dites que Je suis un mauvais Démiurge, mais vous vous trompez encore une fois. Ma création n’est pas parfaite en soi parce qu’elle n’a pas été conçue pour des êtres parfaits, mais pour les habitants de l’Escalier. Cela peut sembler paradoxal, mais elle a pour fonction de perfectionner ces êtres imparfaits grâce à ses propres imperfections, par les maux qu’elles provoquent en eux. Seulement ainsi leur sera-t-il possible de rejeter le monde matériel et leur part matérielle en les niant. Les imperfections matérielles ont donc pour but de détourner les habitants de l’Escalier du monde physique et donc de perfectionner leur part spirituelle, qui ne peut être parfaite que par le rejet le plus total de la matière. Je vous laisse deviner comment il leur est possible d'accomplir la libération finale.

 

 

Tous

Incident